Les commentaires sur l’eau

« L’un de mes endroits préférés pour courser. Site fantastique, ville remarquable. »
John Osborn, MBE, médaillé d’or olympique, 1976


« J’espère que Kingston accueillera le mondial et se fera connaître de nouveau. Nous avons besoin de cet événement pour développer les navigateurs ici au Canada. »
Hans Fogh, navigateur et membre d’honneur du Temple de la renommée des sports du Canada


« Les eaux au large de Kingston, en Ontario, sont exceptionnelles pour les voiliers de course. J’ai participé à plusieurs épreuves au cours des années, en Finn, Flying Dutchman et Laser. J’ai trouvé la gestion des courses excellente, tout comme l’organisation à terre. Au nom du US SAILING, nous appuyons avec enthousiasme la candidature de Kingston pour accueillir le Mondial ISAF 2014. »
Gary Jobson, Président, US SAILING


« CORK conviendrait parfaitement pour accueillir le Mondial ISAF 2014. CORK a ce qu’il faut pour tenir les rencontres de l’ISAF sous un même chapeau. Aucun autre site ne peut en dire autant… »
Kevin Burnham, médaillé d’or olympique des É.-U., classe 470


« Le site est bien aménagé pour tenir des régates; c’était le site des Jeux olympiques de 1976. Je m’attends à un événement très professionnel, à d’excellentes conditions et à une super atmosphère. »
Kevin Stittle, 4e aux Jeux olympiques de 2008, classe Tornado, membre de l’équipe nationale canadienne


« La tenue de ce grand événement de voile à Kingston assurerait des retombées sportives, économiques et culturelles d’envergure pour le Canada, tout en faisant avancer les objectifs de la politique fédérale et les priorités dans le sport. »
L’honorable Gary Lunn, C.P., député, ministre d’État (sport)


« Avec votre équipe, vous avez prouvé au monde que vous possédez les compétences et l’expertise voulues pour tenir un événement d’envergure mondiale et je vous encourage à rechercher des événements mondiaux et internationaux dans toute la mesure du possible. Très peu de sites dans le monde peuvent se comparer au port de Portsmouth et à Kingston; maintenant que vous avez réussi à organiser l’un des événements les plus exigeants sur le plan logistique, vous pouvez accueillir n’importe quelle compétition. »
Fiona Kidd, présidente, sous-comité des Championnats du monde juniors ISAF, au sujet du Championnat mondial de voile junior VOLVO 2007


Kingston… La capitale mondiale de la voile en eau douce… »
Dr Stuart Walker, navigateur et auteur


« Rugby Canada et la Coupe Churchill ont été ravis de compter sur l’appui de la ville de Kingston en 2008, avec les pays d’Irlande et d’Écosse qui visitaient la région, la forte connexion à l’histoire de la région et la construction du système du canal Rideau. L’Argentine et les États-Unis ont aussi apprécié la beauté et l’histoire de la région du Grand Kingston.

Les équipes ont parlé des excellentes commodités pour l’entraînement, les hôtels et la proximité du centre-ville. Il arrive souvent que les équipes soient situées loin de ces zones. Les participants ont donc été heureux de pouvoir apprécier le centre-ville. L’autre aspect que les équipes ont apprécié, c’est que la population était tout à fait au courant de l’événement; les athlètes et le personnel se sentaient bienvenus. Les gérants d’équipes ont aussi parlé du dévouement des bénévoles de fournir tout ce qui était requis par les équipes pour obtenir le meilleur entraînement et les meilleurs résultats pour les athlètes.

Le stade Richardson a donné aux matchs une ambiance extraordinaire – par une belle nuit d’été, en présence de plus de 6 000 amateurs au spectacle en soirée – faisant en sorte que l’événement paraisse fantastique à un auditoire de télé internationale.

Le rugby reviendra à Kingston dans un avenir rapproché, car les organisateurs et les citoyens ont manifesté un engouement certain pour notre sport! »
Graham Brown, chef de la direction, Rugby Canada


« L’enthousiasme, les installations ultramodernes, des bénévoles dévoués et les commodités locales de Kingston ont grandement facilité la tenue de cet événement. Tout un succès! Ils ont vraiment élevé la barre pour les autres communautés et les futurs événements de championnats mondiaux juniors. »
Bob O’Doherty, directeur général, Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF


« J’ai apprécié l’organisation de ces championnats et la manière dont les gens se sont occupés de toutes les équipes. C’était mes cinquièmes Jeux (FISU) et de loin les meilleurs. »
Chris Colman, gérant de l’équipe de Grande-Bretagne, Championnats mondiaux de cross-country universitaire de la FISU 2010